Cameroun 2

Publié le par Micalp

Les vaccins s'est fait!! Je me suis rendue au service d'hygiène de l'hôpital Civil de Strasbourg. Accueil sympa et fan de fléchettes!! J'ai tout bien supporté!!

 

Information données par l'OMS:La fièvre jaune est une maladie virale qui sévit dans les régions tropicales d’Afrique et des Amériques. Elles touche principalement l’homme et le singe et se transmet par la piqûre des moustiques du genre Aedes. Elle cause parfois des flambées épidémiques dévastatrices, qu’il est possible d’éviter et de maîtriser par des campagnes de vaccination de masse.

Les premiers symptômes de la maladies apparaissent généralement 3 à 6 jours après l’infection. La première phase, ou phase "aiguë", se caractérise par de la fièvre, des douleurs musculaires, des céphalées, des frissons, une anorexie, des nausées et des vomissements. Au bout de 3 à 4 jours, la plupart des malades voient leur état s'améliorer et les symptômes disparaissent.

Dans quelques cas, cependant, la maladie entre ensuite dans une phase «toxique»: la fièvre réapparaît, le malade devient ictérique et des hémorragies peuvent se produire, avec notamment du sang dans les vomissures («vomito negro» caractéristique). La moitié environ des malades en phase toxique meurent au bout de 10 à 14 jours.

Il n'existe pas de traitement spécifique de la fièvre jaune. La vaccination est fortement recommandée à titre préventif pour les voyageurs qui se rendent dans des pays d’endémie et aux habitants de ces pays.

 

      Dans le même temps, le médecin m'a prescrit le nécessaire contre le paludisme.

Le paludisme est dû à un parasite, le Plasmodium, transmis par les moustiques qui en sont porteurs. Chez l’être humain, ces parasites se multiplient dans le foie puis s’attaquent aux globules rouges.

Le paludisme se manifeste par de la fièvre, des maux de tête et des vomissements. Ces symptômes apparaissent généralement dix à quinze jours après la piqûre de moustique. En l’absence de traitement, le paludisme peut entraîner rapidement le décès par les troubles circulatoires qu’il provoque. Dans de nombreuses régions du monde, les parasites sont devenus résistants à plusieurs médicaments antipaludéens.

Les principales mesures de lutte contre le paludisme prévoient: un traitement rapide et efficace par des associations médicamenteuses comportant de l’artémisinine, l’utilisation de moustiquaires imprégnées d’insecticide et la pulvérisation d'insecticide à effet rémanent à l'intérieur des habitations pour lutter contre les moustiques vecteurs.

C'est aussi l'occasion de s'informer sur les divers précautions à prendre durant le séjour.



Il y a la moustiquaire, l'insecticide pulvérisé sur les vêtements, le répulsif pour les parties découvertes, ne pas se baigner dans les rivières, ne pas boire n'importe quelle eau, avoir des comprimés pour mettre dans l'eau si vous ne trouvez pas d'eau en bouteille, les comprimés pour les désagréments digestifs, peler ses fruit soi même, cuire de préférence ses aliments etc..........

Bref, la liste est longue!!

 

 

 

 

 

 

Publié dans mical Paris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manu 21/05/2011 09:43



salut !


puff va falloir un petit carnet pour tout çà bonne journée manu