Wissembourg et ma généalogie

Publié le par Mical Paris

Je suis arrivée à Wissembourg il y a vingt ans. Je savais que la famille de mon grand-père maternel était de cette ville.

Pendant dix ans, rien de bien particulier!!!!!!!!!!!

Et puis un jour voulant comprendre, j'ai repris la copie de l'arbre familiale. Les débuts ont été laborieux!! Ils ne se sont pas laissés faire ces wissembourgeois!!

C'est un an plus tard que Tout un univers souvre à moi avec la rencontre de Mr André GEORGIN qui venait de publier:" Les PFENDER, cinq siècles d'histoire d'une famille patricienne d'Alsace et ses alliances"Toute une branche de cette famille se trouve être wissembougeoise et protestante. En effet, elle compte un nombre important de pasteurs.

Première rencontre, première discution, je lui parle de l'arbre familiale conservé par ma mère, lui cite les nom de MÜLBERGER, EBERLIN, SCHERER, HELLER, GAUCKLER etc....... et il me répond: "Ce sont de vielles familles protestantes de Wissembourg et ils sont liés à la fondation WALSBRONN"

Je n'ai jamais entendu parler de cette fondation qui enthousiasme tant Mr GEORGIN!!

Voilà son histoire!!

Crée en 1477 par Walter (ou Gauthier dans les texctes en français) WALSBRONN, cette fondation était une institution écclésiastique.

Walter WALSBRONN était Vicaire de l'église parroissiale Saint JEAN de Wissembourg." Il pris le patrimoine familiale de ses aïlleux pour fonder en 1477 un bénéfice sacerdotal  en la même église sous l'invocation de la vierge" Précis de l'instance 1760 du rapporteur SCHEPPLIN.

Publié dans genealogie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claude Maître 10/08/2012 02:13


Bonjour.


Je viens via Google de trouver votre Blog alors que je reprenais une recherche généalogique abandonnée il y a quelques années.


Ma grand'mère paternelle était une EBERLIN figurant sur l'arbre généalogique de la Famille Eberlin de Wissembourg en ma possession, arbre établi en 1892 par Philippe EBERLIN. Cet arbre débute par
Jean EBERLIN (1765-1813) & son épouse Catherine-Christine Mühlberger (1769-1813) et comporte les 5 branches représentant leurs 5 enfants. Ma grand'mère paternelle descendait de la seconde
branche.


Les patronymes que vous citez MÜHLBERGER (avec un H), SCHERER, HELLER, GAUCKLER etc figurent tous sur cet arbre.


Essayant à la fois de trouver les origines du couple initiale et de reconstituer les origines et la vie de chacun des personnages de cet arbre, j'ai fait au titre de redémarrage généalogique une
recherchesur EBERLIN & MÜHLBERGER qui m'a conduit à votre blog.


Je vous en remercie car j'ai ainsi pu y apprendre des informations importantes, savoir que J. EBERLIN & C.C. MÜHLBERGER étaient décédés du typhus. Serait-il possible de connaître votre source
pour ce fait. D'autre part la mention de la fondation WALSBRONN, dont j'ignore tout, est également très intéressante. Bien entendu je vais essayer d'en savoir un peu plus.


Ma grand'mère et mon grand'père paternels qui avaient des éléments probants d'information sur l'histoire de la famille sont décédés depuis longtemps ainsi que mon père en 2007 qui était le
dernier à pouvoir relayer ces informations. C'est aussi en plus de l'arbre, avec quelques souvenirs de ce dont j'ai entendu au travers des années que j'essaie de reconstituer l'écheveau.


Un élément explicatif vient du fait qu'à l'époque Allemande les EBERLIN comme d'autres (une partie des SCHERER) durent choisir pour quel pays ils optaient. Du côté de ma grand'mère paternelle,
ils optèrent pour la France, durent laisser leurs patrimoines et vinrent s'installer dans la proche banlieue parisienne alors que les autres EBERLIN optèrent pour l'Allemagne. L'aspect religieux
joua également un rôle puisqu'il y eut une séparation entre protestants qui restèrent à Wissembourg et en Alsace et les catholiques qui vinrent sur Paris.


Ayant quitté la région parisienne en 2006 pour venir habiter près de La Rochelle, Je n'ai malheureusement pas la possibilité pour des raisons personnelles de me rendre pour l'instant sur
Wissembourg que je ne connais pas bien que je sois allé un certain nombre de fois en Alsace entre 1994 et 2000.Toutefois, il se pourrait que dans un certain temps j'envisage de m'installer dans
cette ville ou ses environs proches, l'Alsace étant "inscrit" dans mes gènes.


C'est pourquoi  je serai bien entendu intéressé si vous pouviez me fournir des éléments susceptibles de me permettre d'avancer dans mes recherches à distance.


Merci bien de votre attention et de votre compréhension.


Salutations distinguées.


Cl. Maître


 

Micalp 10/08/2012 09:11



Bonjour,


Il s'agit bien du même arbre. Pour ce qui est du typhus, les armées napoléoniennes sont passées par Wissembourg au moment de la retraite de Russie le typhus en bandoulière. L'hôpital débordé, les
malades ont été acceuillis chez l'habitant. On peux reconstituer le passage de cette armée en déroute en consultant les registres d'état civil où les nombre de décès explose. En 1813/1814, les
décès ont été multipliée par 4 (environ) Pour ce qui est des rasons qui ont poussées mes arrrière grand-parents à vivre à Paris, elles sont très simple: mon arrière grand-mère a été envoyé en
place comme femme de chambre à l'embassade de Suède et mon arrière grand-père était compagnon du devoir(Branche REEG). Pour ce qui est de la branche Wissembourgeoise, je n'ai pas d'information
précises, Mais au milieu du 19ème beaucoup d'alsaciens ont migré pour des raisons économiques. C'est ma mère qui a fait le choix de revenir en Alsace.


Pour plus d'information micalparis@hotmail.fr


Salutations généalogiques


Mical PARIS STROBEL